31 mars 2015

25 fermes urbaines qui démontrent que le futur est en marche

De nos jours, les villes prennent un espace considérable sur la Terre : il est donc de plus en plus difficile d’avoir une alimentation saine et de réussir à préserver un environnement naturel pour la plupart des gens.

Plus de 50% de l’humanité se trouve désormais dans ces villes. S’il apparait facile de créer un jardin collaboratif en campagne, comment faire pour les métropoles ? La question qui se pose alors est de savoir comment transformer tout ce bitume en quelque chose de bien plus… écologique. Impossible ?

Pas si on en croit ces exemples de fermes urbaines créées de par le monde par de nombreuses communautés engagées et chercheurs de solutions durables. Les fermes urbaines préparent-elles le terrain de la lutte contre l’anthropisation ?

1) Cloud Mountain, Singapour

website-4-Gardens-by-the-Bay-®Jordan-Tan

C’est l’un des plus beaux jardins de Singapour situé dans les Jardins de la Baie : cette roche que vous voyez entourée d’un petit chemin, est arborée de nombreuses épiphytes telles que les orchidées, venant des quatre coins du monde.

2) La ferme urbaine de Shigeharu Shimamura, Japon

saladhero

Shigeharu Shimamura est un scientifique Japonais qui a développé une technique agricole peu commune. En effet, le chercheur est capable de produire 10 000 laitues chaque jour grâce à ses cultures intérieures. Comment ? Par l’utilisation de milliers d’ampoules à très faible consommation « LED » capables d’imiter la lumière naturelle, jour et nuit.

3) Hotel Parkroyal, Singapour

049

Cet hôtel de 15.000 m² (6 étages) comporte des jardins suspendus à différents niveaux, rappelant la flore locale.

4) Acros Building, Fukuoka, Japon

ACROS-Fukuoka-Japan

L’Acros Fukuoka est un lieu d’échange culturel (comportant une salle de concert symphonique et une galerie d’exposition) dont la face sud est totalement recouverte de 5400m² de végétation : cette façade végétale de 50.000 plantes et 120 variétés différentes a permis, grâce à son isolation, de réduire les dépenses énergétiques.

5) Vancouver Library Square, Vancouver

vancouver-library-square-collage

Cette bibliothèque est un merveilleux endroit qui dispose d’un jardin sur son toit et d’une grande verrière, toujours dans un souci d’économie d’énergie.

6) Hotel Athenaeum, Londres

Athenaeum-Hotel_london

L’hôtel Athenaeum, situé au cœur de Londres, a su faire de sa façade une véritable niche écologique, logeant à la fois des plantes, des fleurs, des insectes et même des oiseaux.

7) Université Nanyang, Singapour

nanyang-univ

Sur le campus de l’université de Nanyang s’étend un toit vert, haut de cinq étages et accessible aux piétons. Il est donc possible d’aller gambader au-dessus des têtes des étudiants.

8) High Line Park, New-York

nyc-highlight

High-Line-Park

Construit sur un chemin de fer abandonné, situé au-dessus du quartier ouest de Manhattan, le High Line Park est un espace urbain unique en son genre pour flâner, courir et se détendre.

9) Jardin de la baie, Singapour

Gardens-by-the-Bay-03

Situé entre terre et mer, ce gigantesque parc futuriste de 101 hectares se divise en trois jardins : South Bay Garden, East Bay Garden et Bay Central Garden.

10) Supertrees, Singapour

super-trees

Ces « arbres géants » sont des bijoux de technologie : munis de panneaux photovoltaïque, ils permettent d’utiliser l’énergie accumulée afin d’éclairer le soir le Jardin de la Baie, mais également de l’irriguer grâce à un système de récupération des eaux de pluie.

11) Hotel Reine Rouge, Cozumel Mexico

hotel-reina-roja

Cet hôtel possède une toiture végétale, comprenant une grande piscine ainsi que plusieurs petits bassins, mais également des jardinières et de nombreuses plantes. Les lieux pourraient pratiquement se fondre dans la nature.

12) Public Farm 1, Queens , New-York

4_Public-Farm-One

Il s’agit ici d’une œuvre à la fois artistique et écologique, construite en matériaux 100% recyclable (carton) qui a pour optique de réunir la population autour d’un potager moderne tirant ses ressources de la pluie et de l’énergie solaire.

13) Yau Ma Tei Farm, Hong Kong

3_Farm-Yau-Ma-Tei

Des fermes de Hong Kong se sont associées avec les communautés locales afin de construire des fermes en hauts des bâtiments. L’initiative revient à un groupe composé d’artistes, d’architectes et de fermiers qui cherchent à encourager la production régionale, afin de réduire les émission de CO2. Ces micro-jardins se répartissent donc à la surfaces des différents bâtiments. Une véritable curiosité tellement la chose est paradoxale.

14) Ngau Tau Kok Farm, Hong Kong

9_Tgau-Nau-Kok-Farm

Une autre mini-ferme en plein milieu d’une zone industrielle.

15) Garden of cosmic speculation, Scotland

cosmic-garden

Un lieu bien étonnant : ouvert uniquement une fois par an, on y découvre une cascade d’eau racontant l’histoire de l’univers, une terrasse exposant la distorsion de l’espace et du temps causée par un trou noir, ainsi qu’un certain « Quark Walk » embarquant le visiteur dans un voyage au travers des moindres éléments constitutifs de la matière.

16) Académie des sciences de Californie, San Francisco

CA-Academy

Son immense toit est recouvert d’un sol végétal et permet de récupérer pas moins de 7,5 millions de litres d’eau issus des pluies et d’orages .

17) Chicago City Hall green roof, Chicago

6_Chicago-City-Hall-Green-Roof

Ce jardin se situe en plein centre ville de Chicago, au-dessus de la mairie : il est constitué de plantes locales et fut créé en 2000 dans le but de réduire le coût du chauffage et de l’air conditionné.

18) Namba Park, Osaka, Japon

namba-parks-osaka-japan

Au milieu de la périphérie urbaine d’Osaka, le Namba Parks offre huit étages de nature composé de bosquets d’arbres, d’amas de pierres , pelouses, falaises, chutes d’eau, étangs et terrasses. Une exception dans l’urbanisme étouffant de Tokyo.

19) Vancouver compost garden, Vancouver

13_vancouver-compost-garden

Ce jardin datant de 1982 nous prouve que les fruits et légumes peuvent aussi pousser dans un espace urbanisé, le tout sans pesticide.

20) Pasona 02, Tokyo

Urban-Farm-at-Pasona-Tokyo-Headquarters-ideasgn2-Yoshimi-Kono

C’est une ancienne salle des coffres d’une banque reconvertie en ferme urbaine souterraine équipée d’un système hydroponique et de lumières artificielles. La principale motivation de ce projet étant de créer des emplois pour les personnes désireuses de changer d’activité tout en offrant un espace didactique pour les curieux. Beaucoup d’habitants de Tokyo aspirent désormais à renouer avec la nature.

21) Vancouver Convention Center, Vancouver

10_Vancouver-Convention-Center

C’est plus de 24 000m² de toit végétale que nous offre le Centre des Congrès à Vancouver, l’une de ses particularités étant de contenir des ruches à abeilles dont le miel est utilisé par les restaurateurs du centre-ville.

22) O’hare Airport garden,Chicago

8_Ohare-Airport-Garden

Dans cet aéroport sont disposées 26 tours qui contiennent 1.100 plantes irriguées en permanence d’une solution nutritive sans composés chimiques, afin d’empêcher l’évaporation de l’eau.

23) Ballard Library, Seattle

ballard-library-2

La toiture de cette bibliothèque très design comporte des panneaux solaires et pas moins de 18.000 plantes.

24) Comcrop, Singapore

2_Comcrop

Comcrop est une ferme urbaine de 6.000 m² logée sur un toit du centre-ville : c’est l’une des premières fermes de Singapour qui utilise la méthode dite « de l’aquaponie », un mélange d’aquaculture verticale et d’hydroponie.

25) Awaji Yumebutai, Hyogo Japan

1_Awaji-Yumebutai

Ceci fut construit dans le but de minimiser l’impact écologique après que les hommes aient enlevé de la terre pour créer des îles artificielles. La structure évite les éboulements et permet une petite production agricole urbaine.

SOURCE :https://mrmondialisation.org/25-fermes-urbaines-qui-demontrent-que-le-futur-est-en-marche/

error: Content is protected !!